Toujours difficile de se présenter, et pour moi plutôt déplaisant mais bon, il faut bien passer par là pour compléter cette rubrique habituelle. Alors allons-y…

J’ai joué aux jeux de rôle au début des années 80 avec la boite rouge de D&D puis avec toute une série d’autres jeux durant cette décennie (Légendes celtiques, l’appel de Cthulhu, Rêve de Dragon, Maléfices etc…). J’étais alors un gros consommateur et acheteur compulsifs à cette époque. Ma ludothèque était bien remplie de jeux français tout d’abord mais aussi de jeux anglophones. Au fur et à mesure, je présenterai certainement des vieux trucs qui doivent trainer dans des cartons. 

Ensuite mes études d’Histoire (beaucoup) et de Lettres (un peu), ma vie professionnelle et familiale m’ont éloigné du jeu pendant plus de 20 à 25 ans même si, pendant cette période, en 2010 je crois, j’ai eu un coup de cœur pour un jeu paru qui portait sur l’une de mes périodes préférées : Les Guerres de Religions. Ce jeu est Te Deum pour un massacre.  Malheureusement je n’ai eu que le plaisir de le lire et jamais d’y jouer.
 
Aujourd’hui mes enfants sont grands et je souhaitai me replonger dans une activité qui m’a apporté tant de bons souvenirs : le Jeu de Rôle.
 
La conséquence est que depuis plusieurs mois maintenant je redécouvre un monde que j’avais quitté il y a des décennies et que je redécouvre à présent. Cette redécouverte constitue un plaisir, un ensemble de surprises et des interrogations. En quelques mois j’ai rencontré des personnes intéressantes, d’autres moins, des innovations, des vieilles récentes et des vieux systèmes de jeu toujours présents. Et ça me plait…
 
Maintenant pourquoi ce blog ? Par simple plaisir égoïste mais aussi par volonté de partage avec ceux qui le voudront bien.
Égoïste tout d’abord car il me permettra de garder trace de mes lectures et de mes découvertes.
De partage ensuite car peut-être si certains commentent certaines publications ou me contactent, cela me permettra d’enrichir mes connaissances et ainsi ouvrir de nouveaux centres d’intérêt. 
Enfin, un lieu de plaisir personnel et collectif en ayant un support d’expression, un carnet de voyage vers des contrées déjà visitées ou dans un processus de découverte.
 
 
image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :