L’OSR un débat avec Kobayashi et John Grumph sur JDRFactory

En 2020, la chaine JDRFactory a organisé, autour de Edouard “EdGarra” Pellicci et Samuel Ziterman, une très belle table ronde portant sur le phénomène qu’est l’Old School Renaissance en réunissant deux des plus célèbres créateurs de jeux de rôle français : Alexandre “Kobayashi” Jeannette et Nicolas “John Grümph” Davoust.

Cette table ronde en deux parties montre bien les problématiques et les courants de l’OSR en France. Cela permet aussi à certains de nous de constater qu’ils font de l’OSR sans le savoir …

Les liens vers les sites de ces deux excellents auteurs :




Senior rôliste : un blog à suivre

Pour continuer la présentation des blogs qui constituent pour moi des références et un plaisir de lecture, cette fois-ci je vous invite à visiter le blog Senior Rôliste.

L’auteur, installé au Japon, nous fait partager à la fois ses découvertes en jeux de rôle, bien sûr, mais également en littérature.  Son expérience de père de jeunes enfants franco-japonais et sa recherche de maintenir le niveau linguistique de ces derniers à travers le jeu de rôle est particulièrement intéressant.

Il est à noter que le monsieur écrit très bien ce qui rend la lecture de ses billets particulièrement agréable.

Bien que jeune encore ce blog est un vrai modèle en ce qui me concerne.

 




Jouer dans les années 80

Maitre Sinh a traduit une petite vidéo qui rappellera certainement quelques souvenirs aux joueurs des années 80.




Une conférence du Grümph à Orc’Idée en 2014

Parmi les créateurs de jeux de rôles, plusieurs d’entre eux m’interpellent particulièrement par leur apport dans la recherche, l’écriture et la réflexion autour de ce “loisir”. Au fur et à mesure de mon “voyage” retranscrit dans ce blog, j’y mettrai des ressources trouvées qui pourraient également intéresser quelques lecteurs réguliers ou occasionnels.

Rapidement, j’ai apprécié l’écriture et l’œuvre d’un auteur que beaucoup connaissent, il s’agit de John Grümph. La plupart de ses jeux est publié chez Chibi et ils sont trouvables sur son site Le terrier du Grümph. Pour en connaitre avantage sur l’homme, rien de mieux qu’un passage par le GROG voire même sa fiche Wikipedia. Vous pourrez y trouver sa biographie et une bibliographie “longue comme un jour sans pain”.

En ce qui me concerne, je partage ici une vidéo particulièrement intéressante prise lors d’une conférence en 2014 pendant la convention Orc’Idée ,  où Le Grümph expose sa vision du jeu de rôle en bac à sable et quelques trucs et astuces pour mener une partie.

 




JdR Factory et sa petite histoire du jeu de rôle

Dans la série, je partage mes découvertes de chaines Youtube, je continue avec la chaine JdR Factory.

A nouveau une chaine de grande qualité servie par des participants qui connaissent leur affaire. Comme pour Roliste TV présentée précédemment, nous trouvons à nouveau différents types de contenu sur JdR Factory : des interviews, des tables rondes (nous y reviendrons dans d’autres articles), des actual play (ce dont je ne suis pas vraiment fan).

A noter une excellente série de vidéo, très bien présentée par Farid Ben Salem et Romain Estorc, sur “la petite histoire du jeu de rôle” très instructive et qui rappellera aux plus anciens, les premières boites que nous achetions alors au début des années 80.

Un exemple avec l’émission consacrée au grand père de tous les jeux de rôle et de qui découlera D&D : Chainmail.

A noter que cette émission est la première de la série et que la qualité esthétique s’est fortement améliorée depuis. Il n’y a qu’à voir celle portant sur un jeu cher à mon cœur : Bushido.

 




Rôliste TV : une chaine incontournable.

Lorsqu’on cherche à se renseigner sur le jeu de rôle, très rapidement on tombe sur la chaine Rôliste TV. Et il faut dire qu’il s’agit ici d’une chaine indispensable pour suivre l’actualité du jeu de rôle.

En effet, que ce soit pour la critique d’un jeu, le feuilletage (ce qui peut gâcher à certain le plaisir de la découverte) ou pour des interviews, Rôliste TV couvre un large spectre et ce depuis 2014.

Une petite présentation des deux principaux protagonistes à travers cette interview de la chaine Philibert :

Alors, bien sûr, certains peuvent considérer qu’il s’agit souvent de critiques positives. Mais après tout je pense que globalement, vu le temps que doit prendre le tournage puis le montage d’une vidéo, pourquoi perdre autant de temps pour évoquer un jeu qui ne soit pas bon ou qui n’ai aucun aspect intéressant. Attention, je n’ai pas dit non plus qu’il s’agissait de beni oui-oui. Il y a des remarques négatives voire des regrets dans leurs présentations.

Quoiqu’il en soit, j’apprécie le travail effectué. Celui-ci est remarquable depuis plus de 6 ans. 

Pour terminer, une petite sucrerie avec une interview de Maxime Chattam évoquant sa passion pour le jeu de rôle.




Vieux Geeks : cet homme est dangereux

Des chaines You Tube, depuis mon retour au jeux de rôle, je dois dire que j’en ai découvert un paquet. Celle de Vieux Geeks (oui, oui au pluriel) est assez particulière.

Tout d’abord, le ton est clairement énoncé : pas de chichi, pas de fioriture. Une camera et un type devant qui donne son avis, la clope au bec sur les jeux qu’il aime ou pas.

Parfois, le gaillard n’y va pas avec le dos de la cuillère, c’est brut de décoffrage et ça décoiffe. Je suis conscient qu’il puisse agacer mais au moins il n’y a pas de faux semblant : c’est clair et net. Tu aimes ou tu détestes. En ce qui me concerne j’apprécie.

Seul défaut, quand il aime un jeu il sait partager son enthousiasme ce qui est particulièrement dangereux pour mes finances. Une bonne partie des jeux qui tournent à droite de cette page ont été acheté après l’avoir entendu s’exprimer à leur sujet. Conséquence, je suis obligé de me cacher pour recevoir mes nouveaux jeux. Je lui ai demander un Top 10 de ses jeux préférés. Nous verrons bien s’il le fait. En tous cas cette histoire va encore me couter un rein. 

 




Culture Jdr : Un blog riche et pertinent

Voilà un blog qui est bien. Il fallait commencer par un d’entre eux, alors j’ai choisi le dernier que j’ai consulté à savoir Culture Jdr sous-titré “Fun, Fast and Furious” (tout un programme).

Ce blog est assez récent et est l’œuvre de Barthus Vulgaris (j’ai un doute de savoir s’il s’agit de son nom véritable, si c’est le cas, cela ne doit pas être facile à porter).

Pourquoi parler de ce blog particulièrement ? Simplement car j’y trouve beaucoup de contenus proche de mes préoccupations actuelles tant en ce qui concerne les sujets évoqués que les analyses et les interviews rédigés.

Je le mets dans les liens et vais suivre avec grand intérêt son évolution.




Qui suis-je ?

Toujours difficile de se présenter, et pour moi plutôt déplaisant mais bon, il faut bien passer par là pour compléter cette rubrique habituelle. Alors allons-y…

J’ai joué aux jeux de rôle au début des années 80 avec la boite rouge de D&D puis avec toute une série d’autres jeux durant cette décennie (Légendes celtiques, l’appel de Cthulhu, Rêve de Dragon, Maléfices etc…). J’étais alors un gros consommateur et acheteur compulsifs à cette époque. Ma ludothèque était bien remplie de jeux français tout d’abord mais aussi de jeux anglophones. Au fur et à mesure, je présenterai certainement des vieux trucs qui doivent trainer dans des cartons. 

Ensuite mes études d’Histoire (beaucoup) et de Lettres (un peu), ma vie professionnelle et familiale m’ont éloigné du jeu pendant plus de 20 à 25 ans même si, pendant cette période, en 2010 je crois, j’ai eu un coup de cœur pour un jeu paru qui portait sur l’une de mes périodes préférées : Les Guerres de Religions. Ce jeu est Te Deum pour un massacre.  Malheureusement je n’ai eu que le plaisir de le lire et jamais d’y jouer.
 
Aujourd’hui mes enfants sont grands et je souhaitai me replonger dans une activité qui m’a apporté tant de bons souvenirs : le Jeu de Rôle.
 
La conséquence est que depuis plusieurs mois maintenant je redécouvre un monde que j’avais quitté il y a des décennies et que je redécouvre à présent. Cette redécouverte constitue un plaisir, un ensemble de surprises et des interrogations. En quelques mois j’ai rencontré des personnes intéressantes, d’autres moins, des innovations, des vieilles récentes et des vieux systèmes de jeu toujours présents. Et ça me plait…
 
Maintenant pourquoi ce blog ? Par simple plaisir égoïste mais aussi par volonté de partage avec ceux qui le voudront bien.
Égoïste tout d’abord car il me permettra de garder trace de mes lectures et de mes découvertes.
De partage ensuite car peut-être si certains commentent certaines publications ou me contactent, cela me permettra d’enrichir mes connaissances et ainsi ouvrir de nouveaux centres d’intérêt. 
Enfin, un lieu de plaisir personnel et collectif en ayant un support d’expression, un carnet de voyage vers des contrées déjà visitées ou dans un processus de découverte.
 
 



C’est parti…

Voilà tout est structuré mais encore “en état futur d’achèvement”, il faut commencer par quelques articles :

  • Une présentation (quelle horreur).
  • Une page de liens qui sera nourrie au fur et à mesure.
  • Quelques articles sur les blogs, sites, chaines YouTube appréciés.
  • Des partages plus personnels.

De toutes les façons, on ne va pas se mettre de pression. Les articles auront une périodicité irrégulière et nous avancerons petit à petit.

Il n’y a plus qu’à s’y mettre et se lancer sur le chemin …